Comment ralentir le vieillissement cérébral en 10 leçons


Accueil > Blog > Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
Comment ralentir le vieillissement cérébral en 10 leçons
Comment ralentir le vieillissement cérébral en 10 leçons

Après la publication des résultats d'une étude espagnole dans le JAMA Internal Medecine, nous avons encore une fois la preuve des bienfaits du régime méditerranéen sur la préservation des fonctions cognitives chez la personne âgée. Retraite Plus vous propose 9 autres conseils santé pour ralentir le vieillissement cérébral :

1. Mangez sainement : le régime méditerranéen est le plus conseillé et cela a été encore récemment prouvé par une étude espagnole consistant à faire un essai clinique sur 447 volontaires partagés en 2 groupes. Un des groupes était soumis au régime méditerranéen et l'autre à un régime pauvre en graisses. Il a été ainsi démontré que seules les personnes du second groupe montraientt des signes de déclin cognitif après quelques années. A base de fruits, de légumes, de poisson, de céréales et d’huile d’olive, le régime méditerranéen comprend des aliments riches en anti-oxydants. Ceux ci ayant la propriété de protéger les cellules nerveuses de la dégénérescence.

2. Buvez du café, jusqu'à 3 tasses par jour : Le café est un puissant stimulant, y compris pour nos neurones. D'après les chercheurs, il faudrait absorber environ 400 mg de caféine pour avoir une chance de prévenir la survenue des maladies neurodégénératives comme Alzheimer. Si le café est si bénéfique, c'est parce qu'il est très riche en antioxydants naturels qui limitent les dépôts de protéines Tau incriminées dans la maladie d'Alzheimer. Ce sont ces protéines qui sont responsables du ralentissement de la communication entre les cellules nerveuses du cerveau.

3. Buvez du vin rouge avec modération : Une autre étude américaine nous apprend que le vin rouge est également bénéfique pour la mémoire. Le responsable : toujours le resvératrol, ce polyphénol oxydant qui est également présent dans le chocolat, les cacahouètes  et dans certaines baies. C’est ce que nous explique le professeur Ashok K. Shetty, directeur de l'Institute for Regenerative Medicine de l'Université Texas A&M: "Cette étude fournit de nouvelles preuves que les traitements au resvératrol vers 60 ans peuvent aider à améliorer les fonctions de mémoire et d'humeur en fin de vie».

4. Epicez vos plats avec du curcuma : Le curcuma serait l'épice antioxydante et anti-inflammatoire, par excellence. "C'est la curcumine qui permettrait d'éviter les dépôts de protéines bêta-amyloïdes dans le cerveau de personnes prédisposées à la maladie d'Alzheimer ou déjà atteintes. Elle pourrait également favoriser leur destruction."

5. Consultez votre médecin traitant régulièrement : Controlez votre tension, et effectuez un bilan sanguin une fois par an. En cas de troubles, le médecin pourra ainsi établir un traitement adapté.

6. Efforcez vous de réduire votre stress quotidien. Par exemple en fermant provisoirement les yeux et les oreilles sur un certain nombre de choses, comme le ménage, les réflexions désagréables des proches, les embouteillages, les relevés de compte, et plus largement ce que l’on ne parvient pas toujours à maîtriser à la perfection.

7. Veillez à constamment améliorer votre hygiène de vie : Exercices physiques, gymnastique douce et courte marche quotidienne s’imposent à tout âge ! Pratiqués trois fois par semaine, pendant 30 minutes, les exercices physiques ont un effet préventif prouvé. Ils retardent l’arrivée de la maladie d’Alzheimer et ralentissent son évolution. Mieux vaut à ce titre, courir que lire ! De même, une étude menée par le service du professeur Kinoshita de l’université de Kyoto, sur quatre groupes de souris atteintes de la maladie d’Alzheimer pendant 20 semaines confirme la prévalence de l’exercice physique y compris sur l’alimentation saine : « Le sport joue un rôle certain dans l’amélioration de la mémorisation ! »

8. Buvez du jus de myrtilles : à raison de 2 verres par jour car "Les antioxydants de la myrtille neutraliseraient les radicaux libres qui causent le stress oxydatif, facteur prédominant dans le déclenchement de la maladie d'Alzheimer. Ils augmenteraient aussi les connections neuronales existantes, faciliteraient les communications entre cellules et stimuleraient la régénération des neurones."

9. Mangez des épinards : D'après les résultats d'une étude publiée par la Rush university de Chicago, il suffirait de manger des épinards, du choux frisé ou un autre légume vert avec des feuilles, une à deux fois par jour pour protéger son cerveau des maladies neuro-dégénératives. Cette découverte est d'importance car : "Perdre sa mémoire ou des capacités cognitives est l'une des plus grandes craintes des personnes âgées à mesure qu'elles vieillissent (...). L'augmentation de la consommation de légumes verts pourrait offrir un moyen très simple, abordable et non-invasif de protéger votre cerveau de la maladie d'Alzheimer et de la démence" explique la directrice de ces recherches.

10. Faites travailler votre cerveau : On le sait, le cerveau est un peu comme un muscle. Si on ne l'entraine pas, il se « ramollit » et perd de sa vigueur. D'ailleurs, des nombreux scientifiques estiment que les exercices cérébraux (mots croisés, Sudoku, jeux vidéo tels que le Brain Age de la console Nintendo DS et même la pratique d'une langue étrangère) peuvent permettre –dans une certaine mesure- de ralentir le développement des maladies neurodégénératives et des démences séniles.

Pour en savoir plus sur les différentes structures adaptées à l'accueil des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer, contactez directement nos conseillers au : 0800 941 340

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,9 avec 777 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.


Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables


Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée