Comment les EHPAD se préparent-ils à la vague de chaleur ?


Accueil > Santé et bien-être seniors

Catégorie Santé et bien-être seniors
Comment les EHPAD se préparent-ils à la vague de chaleur ?
Comment les EHPAD se préparent-ils à la vague de chaleur ?

La vague exceptionnelle de canicule que traverse actuellement la France a suscité l’adoption de mesures préventives en EHPAD et notamment le déclenchement du plan bleu pour protéger les résidents. Alors que Météo France prévoit des températures avoisinant les 40° et même au-delà durant plusieurs jours et que 23 départements ont été placés en vigilance orange canicule, il est impératif de protéger nos aînés. Si de plus en plus d’établissements sont équipés de systèmes de climatisation, quelles sont les premières réactions du gouvernement et des résidences pour faire face à cet épisode caniculaire en toute sérénité ? Précisons également quelques consignes de sécurité pour les personnes âgées face à la canicule. 

 

Rappelons que le plan bleu existe depuis 2005 et prévoit un plan d’action coordonné au sein des établissements médico-sociaux comme les EHPAD lors de crises sanitaires et climatiques. Il permet d’adopter rapidement une série de mesures coordonnées et appropriées pour faire face au défi posé par la situation. Le plan bleu avait été dernièrement déclenché pour faire face à la pandémie de coronavirus et vient d’être à nouveau déployé par le gouvernement à cause de la vague caniculaire précoce que nous connaissons à l’heure actuelle. 

 

Comment se prépare-t-on à la canicule en EHPAD ?

 

Parmi les soucis principaux en EHPAD, l’accent est mis sur une vigilance accrue concernant une bonne hydratation des résidents avec un contrôle particulier pour vérifier que chaque résident boit régulièrement et en quantité suffisante. Le déclenchement du plan bleu permet la mise à disposition de manière exceptionnelle de moyens complémentaires. 

Chaque année, les professionnels des maisons de retraite sont désormais habitués aux vagues de chaleur et se préparent pour apporter un maximum de sécurité aux résidents. Avec un quotidien bien rodé durant les périodes caniculaires,ils savent parfaitement comment réagir. De manière générale, ils suppriment généralement les activités en extérieur durant cette période, habillent légèrement les résidents, multiplient les boissons et leur réservent les espaces frais de l’établissement, dont les lieux de vie communs sont la plupart du temps climatisés. En outre, suite au déclenchement du plan bleu, les menus sont automatiquement modifiés pour privilégier les produits frais. Des bouteilles d’eau sont aussi distribuées en permanence. Le plan bleu permet également l'équipement en dispositifs médicaux adaptés comme des brumisateurs, des perfusions en cas de déshydratation et autres moyens de rafraîchir les résidents. 

 

Une vigilance accrue pour les personnes âgées isolées 

 

Pour les personnes âgées isolées, les municipalités s’organisent pour multiplier les appels et vérifier qu’elles pensent à bien s’hydrater. Si l’on est aidant, il est important de veiller à ce que son proche s’hydrate correctement. Rappelons en effet que lorsque les thermomètres s’emballent, les personnes âgées ont plus de risques de se déshydrater. En effet, le corps régule en permanence sa température. Lorsqu’elle dépasse les 37°, ce dernier produit davantage de sueur afin de préserver les fonctions naturelles de l’organisme et évacuer la chaleur grâce à l’eau. Cette production de sueur représente donc une protection pour le corps mais elle doit impérativement être compensée par un apport suffisant en eau. Généralement, la sensation de soif est  donc accentuée et pousse à une consommation accrue d’eau. Cependant, les personnes âgées ne ressentent pas forcément la soif et le mécanisme de régulation de la température du corps fonctionne moins bien. Cela en fait donc des personnes plus vulnérables face aux pics de chaleur et à la canicule. C’est l’une des raisons pour lesquelles les personnes âgées doivent penser à boire sans attendre d’avoir soif. Les personnes atteintes de démence sont particulièrement vulnérables car elles oublient fréquemment de boire et peuvent par ailleurs prendre certains médicaments qui accentuent les effets de la chaleur.  Même si cela paraît évident, une personne âgée seule à la maison ne pense pas toujours à se découvrir et à créer des courants d'air. Durant le dernier épisode caniculaire, l'une des conseillères de Retraite Plus avait alerté la famille d'une dame âgée seule à son domicile qui n'avait pas pensé à ôter la couverture de ses genoux. Il est important également d'apprendre à identifier les premiers signes de déshydratation chez une personne âgée, afin de permettre à des professionnels d'agir rapidement. 

 

Quelles sont les précautions à prendre en cas de canicule ? 

 

Rappelons que les médecins recommandent de boire environ 1,5 litres par jour, à température ambiante, pour ne pas épancher trop rapidement sa soif. Il est également recommandé d’éviter l’alcool qui favorise la déshydratation. On peut diversifier les apports en liquide avec des soupes, des sirops très dilués, des compotes de fruits et même des sorbets, des jus de fruits ou des fruits riches en eau comme la pastèque et le melon, des légumes comme les tomates et les concombres. Cette diversité permettra de consommer une quantité suffisante d’eau au fil de la journée. Notons par exemple qu’un yaourt hydrate autant qu’un verre d’eau. En établissement, ces recommandations sont bien connues des professionnels et les menus sont automatiquement modifiés avec le déclenchement du plan bleu en EHPAD lors d’épisodes caniculaires. La production accentuée de sueur due à la chaleur engendre une perte en eau et en sels minéraux qui doit absolument être compensée et exige en effet une adaptation des régimes alimentaires.

En cas de vague de chaleur, il est conseillé également de se mouiller  la peau avec un linge humide, d’utiliser un brumisateur pour se rafraîchir, de prendre des douches fréquentes sans se sécher, si la mobilité le permet, et de rafraîchir la pièce. Si la température extérieure dépasse celle de l’intérieur, il est alors conseillé de fermer les fenêtres et de tirer les rideaux aux endroits où le soleil tape.

 

Découvrez ici la fiche conseils de Retraite Plus en cas de fortes chaleurs

 

 

 

Rédaction : Rachel Gaillard
17 juin 2022

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée