Le sommeil, un allié dans la lutte contre Alzheimer?


Accueil > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Le sommeil, un allié dans la lutte contre Alzheimer?
Le sommeil, un allié dans la lutte contre Alzheimer?
Le sommeil a un impact beaucoup plus grand que l'on ne pourrait le penser sur nos vies, notamment sur la maladie d'Alzheimer. Le sommeil de bonne qualité jouerait un rôle préventif dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer.
L'American Academy of Neurology (AAN) est un congrès qui se tient chaque année et invite plus de 21 000 neurologues internationaux. Cette année est la 64 eme édition, elle aura lieu le 21 avril 2012, en Louisiane aux Etats Unis. Le professeur Yo-el Ju de l'Université de Washington à St Louis, profitera de l'occasion pour mettre en avant les résultats qu'il a obtenus sur le lien entre "la mauvaise qualité de sommeil et ses conséquences sur les plaques amyloides dans le cerveau" Les plaques amyloides apparaissent naturellement dans le cerveau, grâce aux cellules nerveuses et disparaissent  progressivement. Dans le cas d'un malade souffrant de la maladie d'Alzheimer, les plaques s'accumulent dans le cerveau, sans jamais disparaitre, allant jusqu'à détruire les cellules nerveuses, qui nous aident à comprendre, mémoriser, parler... ainsi se développe la maladie d'Alzheimer. Au total, ce sont 100 personnes, âgées entre 45 et 80 ans, dont la moitié avait un parent atteint de la maladie d'Alzheimer, qui se sont prêtées aux nombreux tests, dans le cadre de l'étude  menée par l'équipe du professeur Yo-el Ju.Ces personnes, aux fonctions cognitives normales, ont eu une croissance des plaques amyloides dans le cerveau, parallélement a un sommeil de mauvaise qualité. D'après l'actigraphe, porté par les personnes qui se sont prêtées aux tests, l'efficacité du sommeil était de 85%. Le docteur David Holtzman a également mené une  étude similaire sur des souris génétiquement modifiées, qui a mis en avant que les souris privées de sommeil de façon chronique, développaient plus de plaques amyloides. Bien que les résultats obtenus par ces deux études, sur les souris et sur les humains, aient été positif;  ils ne peuvent en soi être suffisant pour conclure à un lien direct entre un sommeil de qualité naturel et la maladie d'Alzheimer.

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,4 avec 225 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée