Les thérapies non médicamenteuses pour les malades d'Alzheimer


Accueil > Blog > Alzheimer et maisons de retraite

Catégorie Alzheimer et maisons de retraite
Les thérapies non médicamenteuses pour les malades d'Alzheimer
Les thérapies non médicamenteuses pour les malades d'Alzheimer
Comme il existe plus d'une approche face à la maladie en général, il en est de même pour la maladie d'Alzheimer.
Ces derniéres années, de nouvelles thérapies prenant en compte les éléments extérieurs, ont été développées.


On relève l'effet de la musique, des animaux, de l'art sur les patients souffrant de la maladie d'Alzheimer et des symptômes qui y sont liés. Selon les pays et le type de thérapie, ces méthodes pour lutter contre la maladie d'Alzheimer, sont reconnues ou non. La liste non exhaustive des différents types d'approches non médicamenteuses pour les malades d'Alzheimer sont les suivantes:

La musicothérapie est une forme de psychothérapie, qui utilise les sons et la musique sous toutes leurs formes pour permettre  de traiter la santé physique et mentale. La musique a un effet positif sur l'organisme, au niveau cardio-vasculaire, respiratoire et musculaire. "la musique adoucit les moeurs", et bien oui, la musicothérapie le prouve régulièrement. En thérapie complémentaire, pour les enfants, elle s'adapte également aux malades d'Alzheimer. La musicothérapie pourrait diminuer les troubles du comportement, et par conséquent les interventions physiques. "le meilleur ami de l'homme", là encore, il s'avère que les animaux ont une place privilègiée auprès des patients.D'après les études menées, la compagnie d'un animal domestique pourrait aider le patient à adopter un comportement moins agité et augmente les interactions sociales. En effet la zoothérapie, pourrait procurer de nombreux bénéfices aux patients souffrant de la maladie d'Alzheimer. Finalement, l'art dans toute sa splendeur, à travers l'art thérapie, offre un moyen d'expression aux malades d'Alzheimer. L'art thérapie permettrait ainsi aux malades d'améliorer leurs focntions cognitives. Parfois, certains physiothérapeutes font appel à un neurostimulateur. C'est un appareil qui génère un courant électrique de faible tension. La neurostimulation transcutanée diminue la douleur des personnes diagnostiquées comme souffrant de la maladie d'Alzheimer et qui sont encore au stade précoce de la maladie.

 

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,5 avec 801 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée