Comment favoriser un bon sommeil?


Accueil > La tribune des assistantes sociales

Catégorie La tribune des assistantes sociales
Comment favoriser un bon sommeil?
Comment favoriser un bon sommeil?

 Bien dormir, ce rêve partagé par tous ! Nos conseils dans cette rubrique...

On connaissait déjà les vertus d’un sommeil réparateur pour tout un chacun, mais une étude américaine vient de démontrer que dormir permet au cerveau, non seulement de se régénérer, mais également d’éliminer les déchets toxiques. 

Pour retrouver un sommeil de qualité, nul besoin de somnifères ! Selon l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV), il faut d’abord comprendre les mécanismes du sommeil, et adopter de bons principes d’hygiène de vie. En gros, pour bien dormir, il suffit de suivre les conseils ci-contre.

• Éviter les excitants le soir (café, thé, cola…).
• Ne pas pratiquer d’activité physique après 20h00.
• Eviter de manger ou de regarder la télévision au lit.
• Le soir, favoriser les activités relaxantes : lecture, tisane...
• Éviter les repas trop copieux et l’alcool au dîner.
• Trouver votre rythme de sommeil et le respecter.
• Écouter vos signaux de sommeil (bâillements, yeux qui piquent…).

Le manque de sommeil, particulièrement néfaste à la bonne santé du cerveau

Loin d'être facultatif, un sommeil de bonne qualité et en quantité suffisante, est primordial pour le bon fonctionnement de notre cerveau. Plus encore, le manque de sommeil pourrait être mortel pour celui-ci. Une étude chinoise publiée en avril 2016 dans la revue Radiology, stipule que les personnes atteintes d'insomnie chronique présentaient une matière blanche cérébrale moins dense que la moyenne. Cette anomalie compliquant la communication entre les neurones, les scientifiques en ont conclu que le manque de sommeil était particulièrement néfaste à la bonne santé du cerveau.

À chaque tranche de vie, correspond une certaine quantité de sommeil

Il faut savoir qu’un nouveau-né dort en moyenne 16 heures par jour, puis progressivement la quantité de sommeil tout comme sa qualité, diminuent avec l'âge. Ainsi, à la puberté, l'adolescent encore très bon dormeur peut facilement dormir 12 heures d’affilée. Arrivé à l'âge adulte, 8 heures en moyenne suffisent. Enfin, en prenant de l’âge, le sommeil devient épisodique et plus léger. Inutile donc de s’inquiéter outre mesure, il s’agit là d’un phénomène tout à fait normal, et lié au vieillissement naturel… Pourtant bien dormir est essentiel, car les conséquences fâcheuses du manque de sommeil sont nombreuses : prise de poids, diabète, augmentation de la douleur, dépression, aggravation des troubles respiratoires et cardiovasculaires, endormissements au volant ou au travail, baisses de performance, difficultés relationnelles et peut-être même maladie d’Alzheimer… Le sommeil a ainsi un impact beaucoup plus grand que l'on ne pourrait le penser sur nos vies !

Savoir détecter les vraies insomnies

Seul un médecin aguerri peut poser le diagnostic de  l'insomnie et y apporter un remède. Ceci étant, la Haute Autorité de Santé a lancé une campagne de sensibilisation des médecins depuis 2006 pour éviter des diagnostics d'insomnie pour des situations qui ne le justifiaient pas. Selon la HAS, seulement deux cas sur dix relèveraient d'une insomnie et les autres causes aux troubles du sommeil, pourraient se trouver dans des troubles urinaires, des apnées du sommeil, de la dépression... D'où l'importance de poser un bon diagnostic.

Savoir doser les prescriptions médicamenteuses

Plus la personne prend des somnifères, plus elle s'y habitue et moins l'effet est bon. Il semblerait que la durée du traitement ne doive pas dépasser un mois pour être efficace. Les somnifères ont des effets secondaires importants tels que les troubles de l'équilibre, et l'impossibilité de conduire sans compter l'altération de la mémoire. Donc évitez le recours systématique aux somnifères et n'hésitez pas à consulter un spécialiste pour vous conseiller et vous aider à dormir sur vos deux oreilles!

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,8 avec 758 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée