Protection juridique et maisons de retraite


Accueil > Blog > Protection des personnes âgées

Catégorie Protection des personnes âgées
Protection juridique et maisons de retraite
Protection juridique et maisons de retraite

Un million de français sont aujourd'hui sous tutelle


La prise en charge d' un proche devenu dépendant doit etre organisée autant au niveau des soins medicaux nécessaires qu'au niveau de la gestion de ses biens. C’est pourquoi, qu’il désire vivre à domicile ou bien être hébergé en maison de retraite, il est possible de proteger votre proche vulnérable par l'application de certaines mesures de protection juridique : la curatelle ou la tutelle,le mandat de protection future ou la sauvegarde de justice. Retraite Plus a choisi de detailler pour vous ces points essentiels.

Toutes les mesures de protection juridique


Elles sont au nombre de 4, selon le niveau d’altération des capacités de la personne à protéger :
• La tutelle : cette mesure de protection juridique correspond à un régime de représentation. Le tuteur nommé aura le devoir de représenter la personne âgée  dans  les différents actes de la vie courante.
• La curatelle : contrairement à la tutelle, cette mesure relève plus de l'assistance. En effet, le curateur devra assister la personne concernée  dans tous les actes de la vie quotidienne, mais il ne décidera rien à sa place.
• Le mandat de protection future : Cette mesure de protection juridique permet à la personne âgée de pouvoir désigner à l’avance la personne qui se chargera de la protection de ses biens, au moment où elle ne sera plus capable de le faire. Cette mesure est souvent utilisée par les personnes en début d’Alzheimer.
• La sauvegarde de justice : cette mesure est souple et également limitée dans le temps. Elle garantit  une  protection immédiate à toute personne déficiente qui ne peut s'occuper de ses intérêts . Cette mesure est ordonnée par le juge des tutelles.

 Comment mettre en place ces  mesures de protection juridique?


Dans le cas où l'on desire mettre en place une mesure de protection juridique, il faudra saisir, par écrit,  le juge des tutelles du tribunal d’instance le plus proche du lieu de residence de la personne à protéger. plusieurs personnes peuvent faire cette demande : la personne à protéger, ses parents,son conjoint,  ses enfants, ses frères et sœurs, et même les services sociaux, le ministère public ou le médecin traitant . L’audition de la personne à protéger est obligatoire. Elle sera donc assistée ou bien représentée par son curateur ou par son tuteur dans l'éxécution des actes de la vie quotidienne mais elle conservera la liberté de choisir son lieu de vie hormis en cas d’urgence médicale. Elle peut donc décider ou non d’entrer en maison de retraite. Néammoins la préservation de ses biens sera garantie par le protecteur, sous le contrôle annuel du juge. Pour en savoir plus, consultez notre guide «La tutelle, mode d’emploi» ou contactez librement nos conseillers en gérontologie au 0 805 696 631.
Retraite Plus, un service gratuit pour les particuliers et les familles.

Partagez cet article :

Note de l'article :

4,7 avec 803 avis

Merci d'avoir noté cet article!

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre commentaire a bien été pris en compte.

Modération a priori
Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé. Nous ne publions pas de commentaires diffamants, publicitaires ou agressant un autre intervenant.



Commentaires :



Vous recherchez un établissement pour votre proche ?

Obtenez les disponibilités & tarifs

Remplissez ce formulaire et recevez
toutes les infos indispensables

Fermer

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée