Santé seniors

Les démences séniles > Vivre à domicile avec une démence sénile

Qu’est-ce que réellement la démence sénile ? Par quoi est-elle caractérisée et quels sont les symptômes de cette pathologie ? Retraite Plus fait le point…

La démence sénile : qu’est-ce que c’est ?

La démence sénile est une des nombreuses démences répertoriées: Il s’agit d’une maladie qui affecte particulièrement les sujets âgés. Malheureusement, les démences dégénératives séniles et pré-séniles touchant les plus de 60 ans, sont incurables.

La démence: définition

La démence est un affaiblissement psychique, global et progressif, dû à une affection organique du système nerveux central. Elle frappe l'ensemble des facultés psychiques et altère l'affectivité et l'activité du patient, ainsi que sa conduite sociale. 

_ Son évolution est progressive mais irrémédiable.
- Le champ de conscience du malade se rétrécit, son attention devient déficitaire et sa concentration devient défaillante.
- En même temps que l’intelligence, l’affectivité, l’humeur et le sens des valeurs morales se trouvent également affectés.
- C’est ce qui explique certains actes délictueux, tels que le vol à l’étalage ou les attentats à la pudeur.

- Des comportements puérils surviennent tels que :

Le collectionnisme ( le besoin de collectionner des objets inutiles).
La fabulation: la personne se prend à inventer, à imaginer des choses. Ce qui la conduit également à formuler des mensonges.
La labilité affective, à savoir des changements répétés, rapides et spontanés de l’état affectif comme par exemple la tristesse, l'irritabilité, l'impulsivité...

La Démence: Comment la Reconnaître ?

La démence se traduit par plusieurs types de symptômes :

- Troubles du langage.
- Troubles de l'attention et de la concentration.
- Troubles de la perception.
- Troubles de la mémoire.

Ces symptômes sont progressifs. Ils s'installent peu à peu, et conduisent à une perte totale de l'autonomie accompagnée d'un état dépressif, des troubles du caractère avec délire chronique de persécution et baisse de l'intellect. On note également des troubles de l'orientation avec altération du jugement.
A ce stade il est conseillé de pratiquer un électroencéphalogramme, suivi d'un scanner qui permettra de déceler une atrophie cérébrale.
La mémoire de fixation est la première atteinte, le sujet revit de manière privilégiée les scènes de son enfance ou peut adopter un comportement de fugue.
Les troubles du comportement sont polymorphes et témoignent de l'absence d'autocritique, tels que la négligence de soi, des actes illogiques, des troubles du sommeil et des conduites alimentaires perturbées...
Les troubles intellectuels, véritables noyaux démentiels, traduiront le déficit global. Des opérations mentales de base comme la lecture et le calcul seront éventuellement conservées. Le cours de la pensée sera rapidement perturbé. Apparaîtront enfin des conduites asociales entraînant ce qu'on appelle une rupture sociale. S'y associeront des troubles caractériels, des idées délirantes avec phénomènes hallucinatoires ainsi que des atteintes neurologiques ou cardiovasculaires.

La démence sénile est une des nombreuses démences répertoriées

Il s’agit d’une maladie qui affecte particulièrement les sujets âgés. Malheureusement, les démences dégénératives séniles et pré-séniles touchant les plus de 60 ans, sont incurables.

Il existe plusieurs types de démences séniles:

La démence sénile pure et dégénérative : Elle représente 30 % des cas.
Le début est progressif et se manifeste par un syndrome de KORSAKOV avec fabulations et fausses reconnaissances.
Certaines personnes souffriront d'un début aigu (confusion mentale).
On constatera des troubles de mémoire des faits récents, une amnésie rétrograde sur les 20 dernières années, une désorientation temporelle, une confusion des générations, des troubles psychotiques, des apraxies (amnésies motrices)... Son évolution est progressive.

La démence sénile vasculaire des personnes âgées : Elle représente 20 % des cas.
On observera un ralentissement intellectuel, des troubles de la mémoire globale, des troubles de l'humeur, des signes neurologiques, une aphasie (altération de la fonction psychique du langage), des troubles du champ visuel, une altération des réflexes...

La Forme mixte : Elle représente 50 % des cas de démence. On y retrouve les signes des 2 formes cliniques précitées.

Afin d’encadrer et de traiter au mieux les personnes âgées atteintes de démence sénile, il existe des maisons de retraite spécialisées.
Pour vous aider à trouver un établissement accueillant les personnes âgées atteintes de démence sénile dans votre région, n’hésitez pas à contacter nos conseillers en gérontologie au numéro vert: 0 800 941 340

La démence sénile : Quelles sont les causes ?

Les antécédents familiaux, le grand âge, les troubles de la fonction thyroïdienne et bien d'autres facteurs pourraient être responsables de la survenue d'une démence. Le terme de démence englobe de nombreuses maladies ayant en commun un phénomène de perte des capacités cognitives et intellectuelles. On peut suspecter une démence classique ou une démence sénile dès lors que l'on parle d’une dégradation de la mémoire, de difficultés d’élocution et de troubles des fonctions exécutives. Maladie spectaculaire, s'il en est, la démence et les changements de personnalité qu'elle entraine chez les malades inquiète et effraie. De nombreuses études ont été faites pour mieux connaitre ce trouble et arriver à déterminer les différents facteurs qui auraient pu le provoquer, parmi eux :

  • Le grand âge
  • Les antécédents familiaux
  • Une forte hausse du taux de cholestérol dans le sang
  • Le diabète
  • L'alcoolisme
  • Le tabagisme
  • Les lésions cérébrales
  • Une hausse de la pression artérielle
  • Les troubles de la fonction thyroïdienne
  • Un déficit en vitamine B12
  • La prise abusive de médicaments et les effets secondaires provoqués par certains d'entre eux.

Seuls certains cas de démence peuvent être soignés, il s'agit de ceux dont on arrive à supprimer la cause.
Lorsque la démence est due à la maladie d'Alzheimer, à une altération des vaisseaux sanguins ou bien à une lésion cérébrale, elle ne pourra malheureusement pas être soignée

La démence vasculaire

La démence dite vasculaire a pour cause la survenue de plusieurs accidents vasculaires cérébraux (AVC) . Ces derniers, même s'ils n'entrainent pas tout de suite de troubles importants, causent tout de même la mort de certaines cellules du cerveau.
Les cellules qui sont généralement touchées les premières sont celles de la zone du cerveau qui contrôle la mémoire à court terme.
La survenue de plusieurs autres accidents vasculaires cérébraux aggrave les troubles de façon progressive jusqu'à causer une perte considérable des capacités mentales.

En tout état de cause, il est évident que l'avancée en âge et bien sûr l'hérédité sont les deux facteurs qui sont les plus susceptibles d'induire la survenue d'une démence.

De nombreuses maisons de retraite accueillent les personnes âgées atteintes de démence sénile. Leur personnel est formé à leur prise en charge et leur environnement est sécurisé. Afin de savoir quelles sont les maisons de retraites habilitées à accueillir des personnes âgées atteintes de démence sénile, n’hésitez pas à contacter nos conseillers en gérontologie au numéro vert: 0 800 941 340

Démence sénile : les différents stades

La démence sénile  présente différents stades :"l'aphasie,"l'apraxie,"l'agnosie" et s’accompagne de crises d'épilepsie et de syndromes confusionnels.

La démence sénile se caractérise par une atteinte de la mémoire à long terme accompagnée de troubles anxio-dépressifs et d'une profonde angoisse. Elle se traduit par une agitation, un délire de persécution ou encore une apathie (désintérêt majeur).

Les premiers stades de la démence sénile

  • L' apparition des troubles du langage, "l'aphasie": Le malade ne se rappelle pas du langage usuel, voire des prénoms de ses enfants. On observe également une diminution de l'affluence verbale et un appauvrissement du vocabulaire.
  • L'apparition de troubles gestuels, "l'apraxie": Il s'agit d'une difficulté à se mouvoir, à s’habiller, à se servir des couverts pour s’alimenter.
  • L'apparition de troubles de l'orientation, "l'agnosie": A savoir des troubles visuels et une confusion fréquente entre l'image et l'objet.
  • L'apparition de crises d'épilepsie et de syndromes confusionnels.

La Démence au stade terminal

  • On observe de plus en plus de symptômes induits par la destruction des neurones. L'atteinte devient complète et totale.
  • On observe également une diminution de la motricité.
  • Au niveau alimentaire on constate des fausses routes à répétition qui augmentent le risque d'infection pulmonaire.
  • L'espérance de vie est alors d'environ sept ans, en moyenne.

A ce stade là, l'hébergement en maison de retraite médicalisée ou en Ehpad, est fortement recommandé pour permettre à la personne âgée atteinte de démence d'être convenablement prise en charge.Tant pour l'assistance dont elle bénéficiera pour les gestes quotidiens essentiels, que pour veiller à sa sécurité.

Démence sénile : La prise en charge du patient en maison de retraite

Fatigue physique et nerveuse, manque de soutien … les familles ayant à leur charge, un proche atteint de démence, sont bien souvent désemparées face à cette pathologie. Aujourd’hui, il existe des maisons de retraite spécialisées dans la prise en charge des personnes âgées atteintes de démence sénile…

Fatigue physique, épuisement nerveux…nombreuses sont les familles ayant un proche atteint d'une démence qui se retrouvent rapidement dans l’obligation de trouver un établissement spécialisé ou une maison de retraite accueillant les personnes âgées atteintes de démence sénile.

Démence sénile : La prise en charge en maison de retraite

  • En maison de retraite spécialisée, l'objectif premier est de sauvegarder au patient un maximum d'autonomie.
  • Toute une équipe participe donc à la préservation de ses potentialités mais la prise en charge reste, bien sûr, individuelle.
  • Les maisons de retraite spécialisées accueillant les personnes âgées atteintes de démence sénile bénéficient d’infrastructures adaptées et d’un équipement assurant au patient une sécurité maximale. Celui ci ne pourra ni se blesser ni négliger sa santé.

Favoriser l'exercice physique

Autant que possible, on évitera les enfermements ou les immobilisations abusives et on laissera libre cours à la déambulation car l'exercice physique évite l'apparition d'escarres, de phlébites et permet au malade de bien dormir la nuit. Des espaces de déambulation sont prévus à cet effet au sein des maisons de retraites spécialisées dans l'accueil de patients atteints de démence sénile.
On traitera également les handicaps sensoriels, en particulier la vue et l'ouïe.

La thérapie comportementale

Les thérapeutes utilisent différentes méthodes  afin de traiter les troubles du comportement :
En effet, les personnes atteintes de démence ont besoin qu’on leur redonne des repères : le thérapeute s’attache donc à leur rappeler les repères temporels indispensables tels que le jour,l'heure et la saison, tout au long de la journée. Dans le même ordre d’idée, il les aidera à terminer leurs phrases. Car ces personnes sont souvent dans l’impossibilité d’aller jusqu’au bout de leur pensée. Il sera parfois nécessaire de remettre leurs phrases dans le bon ordre afin qu’elles retrouvent le fil conducteur de leur discours.

La thérapie comportementale privilégie également tout ce qui permet de communiquer autrement que par la parole : le toucher, le goût, l'odorat, la présence silencieuse, les gestes et les mouvements. Le sourire et le regard sont même des éléments primordiaux.

Les thérapeutes ont également recours à des exercices de mimétisme au cours desquels ils se placent au même niveau que la personne âgée atteinte de démence sénile.
L’intonation, le timbre, le ton et le volume de la voix ainsi que le débit de parole du thérapeute devront être clairs et relativement lents. Les échanges devront se passer dans le calme, le patient atteint de démence ayant besoin de larges pauses et d’un temps de réflexion plus long que la normale. Le discours doit donc être simple et associé au toucher qui reste essentiel.

De nombreuses maisons de retraite accueillent les personnes âgées atteintes de démence sénile. Leur personnel est formé à leur prise en charge et leur environnement est sécurisé. Afin de savoir quelles sont les maisons de retraites habilitées à accueillir des personnes âgées atteintes de démence sénile, n’hésitez pas à contacter nos conseillers en gérontologie au numéro vert: 0 800 941 340

La démence sénile : Quelle prévention ?

Quel est le rôle de l’entourage immédiat ? Comment prévenir l’apparition de la démence de façon plus pragmatique ? Même s’il n’existe pas de solutions miracles, la recherche médicale suggère certaines pistes qui valent la peine d’être étudiées … 

Le rôle de l’entourage immédiat

D’après certaines études, l’isolement, l'inactivité et le sentiment d’inutilité pourraient favoriser l'apparition de la démence sénile. Même si des causes purement organiques comme la détérioration des cellules cérébrales, artériosclérose, Korsakow... sont au centre du problème, Il n’en reste pas moins vrai que l’entourage immédiat de la personne âgée peut avoir une influence non négligeable dans l’évolution du processus dégénératif de la démence.
Il est donc important pour les proches de veiller à respecter autant que faire se peut, les repères et les habitudes de la personne âgée atteinte d’un début de démence sénile afin d'agir préventivement. 

La prévention de la démence de façon plus pragmatique.

Bien évidemment, on ne peut espérer de solutions concrètes pour chaque cas individuel, mais la recherche médicale suggère certaines pistes qui valent la peine d’être étudiées :

  • Pour prévenir la survenue de la démence sénile, il est donc vivement conseillé aux personnes âgées de faire de l’exercice physique, tel que la marche à pied et de ne pas arrêter trop tôt la pratique d’activités physiques ainsi que d’activités intellectuellement stimulantes comme jouer d’un instrument de musique, disputer des parties d’échecs ou bien jouer aux mots croisés ou au scrabble.
  • D’après les chercheurs, le contrôle du niveau de glucose permettrait également de garder plus longtemps, un bon fonctionnement des fonctions cognitives.
  • D’autres études portant sur l’alimentation indiquent qu’une alimentation saine permet de réduire les risques d’apparition de démences. La consommation de poissons gras riches en oméga 3 est particulièrement recommandée.

L’information des familles

La prévention, c'est également l’information des familles sur un domaine tabou et encore ignoré : la vieillesse elle-même...N’oublions pas que l’existence des familles multi-générationnelles (à 3 ou 4 générations) est relativement récente et que la sénescence prolongée est un phénomène relativement nouveau. L’imaginaire culturel concernant la personne âgée correspond encore à cette situation de personnage assez rare, survivant extraordinaire et un peu mythique : le doyen respecté  de tous.

L’entourage des personnes âgées voudrait donc les maintenir davantage dans leur propre image d’adulte, dans la force de l’âge et faire ainsi l’économie tant physique que psychologique des crises de la sénescence et des adaptations nécessaires. Alors avant de parler de pathologie chez la personne âgée il serait important de parler de la vieillesse, d’informer et de créer un discours collectif sur la vieillesse qui ne soit pas basé uniquement sur la maladie, la perte des capacités, les déficits...

Démence et thérapie par la réalité

Après la thérapie comportementale, il existe également une autre thérapie qui est fortement conseillée aux familles et aux aidants des personnes âgées atteintes de démence sénile. il s'agit de la thérapie par la réalité.

il s'agit de tout faire pour ramener les personnes atteintes de démence constamment à la réalité au risque de se retrouver en  opposition constante. Il faut leur consacrer du temps, pendant les repas par exemple.
concrètement, il s'agira de travailler sur les repères indispensables : jour, heure  et saison et prendre plusieurs moments dans la journée pour les leur rappeler.

De nombreuses maisons de retraite accueillent les personnes âgées atteintes de démence sénile. Leur personnel est formé à leur prise en charge et leur environnement est sécurisé. Afin de savoir quelles sont les maisons de retraites habilitées à accueillir des personnes âgées atteintes de démence sénile, n’hésitez pas à contacter nos conseillers en gérontologie au numéro vert: 0 800 941 340 ou bien remplissez le formumaire suivant :

Vous avez besoin d'une maison de retraite ou EHPAD prenant en charge le démence sénile, pour vous ou pour votre proche?

Quel type de maison recherchez-vous ?
Dans quel département ?
Quel est votre délai d'urgence ?
Coordonnées pour recevoir ma sélection :

Déclaration CNIL n° 141035 | Confidentialité des données | Mentions légales

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée