Qu'est-ce-que la maltraitance des personnes âgées?


Connaître vos droits > La maltraitance des personnes âgées

Malheureusement encore trop courante, la maltraitance des personnes âgées peut prendre plusieurs formes. Retraite Plus fait le point sur le sujet :

Qu'est-ce-que la maltraitance des personnes âgées?

Parce qu’il existe différentes sortes de maltraitance  : Physiques, psychologiques et financières, le conseil de l’Europe donne la définition suivante de la violence : « Tout acte ou omission, commis par une personne, s’il porte atteinte à la vie, à l’intégrité corporelle ou psychique ou à la liberté d’une autre personne ou compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou nuit à sa sécurité financière ». 

La Maltraitance et ses Acteurs

Selon l’enquête du Bureau de la Protection des Personnes de la DGAS, pour l’année 2001, près de 70% des cas de maltraitance sont le fait d’individus isolés. Nous sommes donc tous potentiellement maltraitants.

Qu’est-ce que la Maltraitance des Ainés ? 

Notons que différents types de violences aux personnes âgées peuvent être considérés comme de la Maltraitance :

- Violences physiques : coups, blessures, chutes provoquées, limitation de la liberté de déplacement, abus sexuels, administration médicamenteuse abusive…
- Violences psychologiques : brimades, menaces, humiliation, chantage, infantilisation, insultes……
- Violences financières : vols, détournement de biens ou d’héritage, mise sous administration provisoire abusive, …
- Violence civique : privation de papiers d’identité, placement en institution de force…
- Négligences : abandon de la personne âgée alors que celle-ci ne peut s’occuper d’elle-même, privation de soins et de nourriture…


Dans une note de 2011, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime entre 4 et 6% le pourcentage de personnes âgées des « pays à revenu élevé » victimes d’une forme ou d’une autre de maltraitance.

Une estimation indiquerait que la maltraitance des personnes âgées toucherait en 2004, plus de 600 000 personnes en France, soit 5% de la population âgée de plus de 65 ans et près de 680 0000 personnes de plus de 75 ans subiraient des maltraitances.

Le domicile continue de représenter 80% des cas de maltraitance signalés, compte tenu de l’importance de la population âgée vivant à domicile au regard de celle vivant en maison de retraite. Les maltraitances psychologiques sont les plus courantes avec les maltraitances financières et les abus de faiblesse.

L’OMS souligne que des visites à domicile effectués par les services sociaux et/ou de police peuvent dans certains cas avoir des conséquence négatives et entrainer une augmentation de la maltraitance.

Pour autant, mettre un terme à la spirale infernale de la violence à l'égard de nos ainés reste un impératif. Dans tous les cas de suspicion de maltraitance, il ne faut pas hésiter à faire appel au 39 77, le numéro national à l'écoute des personnes âgées maltraitées et des aidants en situation de souffrance.

Là, vous serez aidés et soutenus par des professionnels. Ils vous guideront vers les démarches à effectuer et les mesures à entreprendre. Toutes formes de négligences ou de violences doivent être traitées dans l'urgence. Il en va bien souvent de la survie d'une personne âgée vulnérable.

Comment déceler la Maltraitance des Ainés ?

Il est souvent difficile de déceler une Maltraitance du fait que les victimes sont souvent silencieuses et ne parlent que rarement des sévices qu’elles subissent car :

  • Elles n’ont pas toujours conscience du coté anormal, illégal et immoral de la situation
  • Elles craignent souvent des représailles.
  • Elles se sentent impuissantes face à la situation.

Toutefois, les signes et symptômes suivants doivent alerter les familles, l'entourage et bien entendu les médecins. Il s'agit:

  • Des chutes fréquentes et inexpliquées.
  • Des visites répétées aux urgences.
  • Des fractures.
  • Des ecchymoses
  • Des brûlures
  • Un état dépressif
  • L'indifférence à autrui, le repli sur soi, un regard évasif voire une absence de contact visuel

Quels sont les facteurs de risque ?

Sont reconnus comme facteurs de risque par différentes études les éléments suivants :

  • Un veuvage récent.
  • Le sexe féminin, les femmes étant plus touchées que les hommes.
  • La présence de plusieurs pathologies ou handicaps générant une dépendance importante
  • Les troubles cognitifs
  • L'isolement social
  • La négligence dans la gestion de ses biens et de ses comptes
  • Le refus de vieillir
  • La culpabilité d'être à charge
  • L'agressivité, la dépression

Facteurs de risque concernant les aidants :

  • Le stress: Il est souvent avancé comme facteur de risque prédisposant pour les aidants. Toutefois il n'a pas été démontré comme facteur pouvant favoriser les actes de violence.
  • La fragilité psychologique de l'aidant.
  • La surcharge morale et affective.
  • L'addiction, les troubles sociaux ou affectifs.
  • L’environnement: La cohabitation dans un logement inadapté, des violences inter-familiales.
  • Un personnel soignant ou aidant mal formé et ou surchargé

Par ailleurs, il existe également, dans une moindre mesure une maltraitance possible à l'égard de l'aidant.

En effet, celui qui assume au quotidien la charge exclusive et ô combien difficile d'une personne âgée devenue complétement dépendante peut se retrouver confronté à différentes formes de violence et d'agressivité: Tensions, harcèlement moral, violence verbale sont parfois le lot quotidien des aidants.Ces derniers peuvent alors mettre sur le compte de l'état de santé défaillant ce type de comportement répréhensible : "Il me traite ainsi car il va mal". 
L'aidant prend alors sur lui et supporte jusqu'au jour où il peut craquer à son tour et hélas devenir maltraitant. D'où l'urgence de faire appel à des associations telles que ALMA: Allô Maltraitance personnes âgées ou handicapées au 39 77 pour être aidé. Il est important de pouvoir confier de telles souffrances liées à des violences, quel qu'en soit l'auteur ou la victime.

 

Vous avez besoin d'une maison de retraite ou EHPAD pour vous ou pour votre proche?

Quel type de maison recherchez-vous ?
Dans quel département ?
Quel est votre délai d'urgence ?
Coordonnées pour recevoir ma sélection :

Déclaration CNIL n° 141035 | Confidentialité des données | Mentions légales

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée