Bénéficier d'aides financières

Les aides destinées à financer un hébergement >

L'Aide Sociale et l’argent de poche pour les personnes âgées en maison de retraite

Quand une personne âgée est hébergée en maison de retraite, ses soins et ses frais d’hébergement sont payés mensuellement. Néanmoins, la personne âgée doit pouvoir disposer d’une certaine somme d’argent destinée à couvrir ses dépenses personnelles.

L'Aide sociale en EHPAD

Dans le cas où la personne âgée est prise en charge par l’aide sociale, il est prévu de laisser à la disposition du bénéficiaire, une certaine somme d’argent représentant ce qu’on appelle son argent de poche. En effet, la loi prévoit que le bénéficiaire de l’aide sociale dispose d’une somme minimum destinée à ses dépenses personnelles. Cette somme est égale à au moins 1% du montant annuel du " minimum vieillesse " c’est-à-dire 85 € mensuels depuis le 1er avril 2010. Ce minimum d'argent de poche légal mensuel, sera laissé à la disposition de la personne âgée, quels que soient ses revenus.

L'argent de poche en EHPAD

Si votre proche est en EHPAD, il vous faudra vous renseigner pour savoir si les frais annexes dont il bénéficiera feront partie du tarif mensuel de la résidence pour personnes âgées ou bien s’ils doivent être réglés indépendamment. Dans ce dernier cas, il faudra prévoir de laisser à la disposition de votre ainé, une certaine somme d’argent pour régler ce genre de dépenses comme le coiffeur, le pédicure, les sorties ou les timbres pour son courrier. Il n’y a pas de montant fixe à prévoir mais vous devrez éviter de laisser de trop grosses sommes d’argent à sa disposition de peur que la personne âgée à votre charge, ne soit victime de vol ou de tentatives de tromperie.

L’aide sociale pour payer la maison de retraite

Que se passe-t-il dans le cas où la personne âgée est prise en charge par l’aide sociale qui règle son hébergement directement à la maison de retraite ? Dans le cas où, après accord du Conseil Général, l'EHPAD perçoit directement l’allocation allouée par l’aide sociale soit sur la demande de la personne âgée soit sur celle de la résidence pour seniors (si l’hébergement n’a pas été payé depuis plus de 3 mois) ; la résidence pour seniors doit obligatoirement reverser au bénéficiaire, la différence entre le montant des frais d’hébergement et le montant de l’allocation.
Si elle est admise en bénéficiant de l'aide sociale, la personne âgée devra, elle, reverser un montant correspondant à 90 % de ses revenus à l'établissement dans lequel elle sera hébergée. Si elle bénéficie également de l'Allocation Logement, il lui faudra en reverser 90 % à l'établissement d'accueil. Les 10% qui resteront après déduction, constitueront l'argent de poche de la personne âgée. Dans tous les cas, le montant de l'argent de poche ne devra jamais être inférieur à 85 € par mois.

Pour en savoir plus, regardez la vidéo suivante :

Voir la vidéo

Vous cherchez une maison de retraite ou EHPAD ? Remplissez le formulaire suivant :

Quel type de maison recherchez-vous ?
Dans quel département ?
Quel est votre délai d'urgence ?
Coordonnées pour recevoir ma sélection :

Déclaration CNIL n° 141035 | Confidentialité des données | Mentions légales

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée