Bénéficier d'aides financières

Autres aides en faveur des personnes âgées >

Les aides des caisses de retraite

Si vous êtes retraité, sachez que votre caisse de retraite peut vous apporter des aides financières et matérielles, ainsi qu’un accompagnement social. Pensez à contacter votre caisse de retraite pour savoir à quelles aides vous pouvez prétendre.

Les aides des caisses de retraite

La caisse de retraite peut fournir plusieurs aides permettant d’améliorer le quotidien d’une personne âgée à domicile, avec notamment la prise en charge partielle ou complémentaire de l’aide-ménagère, de l’amélioration de l’habitat ainsi qu’une participation à l’hébergement en maison de retraite.

À savoir : Certaines caisses de retraite bénéficient de places prioritaires en maison de retraite et peuvent en faire bénéficier leurs affiliés, notamment les plus démunis.

À qui s'adressent ces aides ?

À tout retraité ayant cotisé auprès d’une caisse de retraite, âgé de plus de 60 ans ne percevant pas l’APA, étant suffisamment autonome, mais qui rencontre des difficultés dans la vie quotidienne (GIR 5 et 6).

Bénéficier d'un plan d'action personnalisé (PAP)

Pour cela, vous pouvez vous procurer l’imprimé de demande d’aide pour bien vieillir chez soi auprès d’une mairie, d’un Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), de votre caisse de retraite, d’un Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) ou le télécharger directement sur le site de la CNAV. Après réception de votre demande, votre caisse de retraite procède à son étude administrative et commande une évaluation auprès de la structure évaluatrice. Selon cette analyse, elle pourra vous offrir de bénéficier de différentes aides en fonction de vos ressources et de votre fragilité : il s’agit du plan d’action personnalisé.

Pour en savoir plus sur ces aides, rendez-vous sur le site internet de votre caisse de retraite.

Les montants alloués

La CNAV peut participer jusqu’à 80% des frais liés à l’aide à domicile : soins, toilette, cuisine, ménage ainsi qu’aux travaux d’aménagement de l’habitat. C’est elle qui fixe les conditions de l’attribution de l’aide : le taux horaire et les barèmes de participation pour l’obtention d’une aide à domicile. Le plafond maximum de l’aide allouée par la CNAV dans le cadre d’un plan d’aide personnalisé est fixé à 3000 euros annuels par bénéficiaire (en 2016). Il comprend la participation de votre caisse régionale et votre participation, qui dépend du niveau de vos revenus et peut varier entre 10% et 73%.

Attention : Si vous bénéficiez de l’APA, il ne vous sera pas possible de bénéficier des aides des caisses de retraite si celles-ci portent sur la même aide (par exemple l’aide à domicile).

Les aides liées au domicile

Si votre logement n’est plus adapté à votre nouveau handicap ou à votre perte d’autonomie, vous pouvez faire appel à votre caisse de retraite pour adapter votre logement à vos nouveaux besoins (financement d’aides techniques comme des barres d’appui, marches antidérapantes, travaux d’isolation thermique etc). Celle-ci peut également vous aider dans le financement et les formalités administratives d’un déménagement. Une prestation d’hébergement temporaire peut être aussi allouée par la CNAV à la maison de retraite pour une personne âgée, classées en GIR 5 et 6, y effectuant un séjour temporaire d’une durée inférieure à 20 jours.

Les aides favorisant le lien social

Afin de vous aider à mieux vivre votre retraite, certaines caisses de retraite peuvent offrir des aides pour vous aider à financer des activités, des sorties ou des vacances. La CNAV est d’ailleurs partenaire du programme ”Seniors en vacances”, qui a pour vocation de favoriser le départ en vacances des seniors en proposant des séjours à tarifs préférentiels. Les caisses de retraite proposent également des ateliers nutrition, mémoire ou équilibre, ainsi que des conférences sur différents sujets liés au bien vieillir. Un livret de prévention “Bien vivre chez soi le plus longtemps possible” est consultable sur le site de l’assurance retraite : www.lassuranceretraite.fr. Pour plus d’informations, contactez votre caisse régionale en composant le 3960 (coût d’un appel local). En effet, les études l’ont démontré : sortir, voir du monde, participer à des activités permet de vieillir en meilleure santé et de préserver son autonomie.

Les frais d’obsèques : Au décès d’un assuré, toute personne peut obtenir de la CNAV le remboursement d’une partie des frais d’obsèques acquittés, dans la limite d’une somme de 2 286,74 €. Pour en bénéficier, il suffit de présenter la facture ainsi que l’acte de décès.



Vous avez besoin d'une maison de retraite ou EHPAD pour vous ou pour votre proche? Remplissez le formulaire suivant :

Quel type de maison recherchez-vous ?
Dans quel département ?
Quel est votre délai d'urgence ?
Coordonnées pour recevoir ma sélection :

Déclaration CNIL n° 141035 | Confidentialité des données | Mentions légales

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée