Vivre à domicile avec une assistance

Vivre à domicile avec une perte d'autonomie >

Les limites du maintien à domicile

Le maintien à domicile a des limites car il repose beaucoup sur la solidarité familiale, sur les épaules de conjoints vieillissants ou sur celles d’enfants qui doivent renoncer pour cela à une partie de leurs activités professionnelles et familiales. 

Les limites du maintien à domicile 

Confrontés à la perte progressive d’autonomie de leur proche, parfois de manière brutale avec la survenue de maladies comme Alzheimer ou Parkinson, ces aidants familiaux se retrouvent souvent désemparés, tentant malgré tout de le maintenir à domicile le plus longtemps possible.


Si le maintien à domicile reste la volonté de la majorité des français, encouragés dans ce choix par les pouvoirs publics, il n’en reste pas moins que de vraies questions sécuritaires se posent et imposent notamment la mise en place d’une assistance au quotidien. Réorganisation du cadre de vie avec révision du logement de la personne âgée, mise en place d'heures de soutien à domicile, les actions à mettre en place sont nombreuses et nécessitent un certain professionnalisme.


Pourtant, lorsque la personne âgée nécessite une surveillance de tous les instants, l’entrée en maison de retraite médicalisée ou en EHPAD s’impose comme la meilleure des solutions pour l’aîné d’abord, mais aussi pour l’aidant. En effet, c’est pour ce dernier un soulagement de savoir que des personnes compétentes prendront soin de la personne âgée et géreront les difficultés quotidiennes inhérentes à son état.

 

 

 

 

 

 

Vous avez besoin d'une maison de retraite ou EHPAD pour vous ou pour votre proche? Remplissez le formulaire suivant :

Quel type de maison recherchez-vous ?
Dans quel département ?
Quel est votre délai d'urgence ?
Coordonnées pour recevoir ma sélection :

Déclaration CNIL n° 141035 | Confidentialité des données | Mentions légales

Newsletter / Recevez chaque mois l'actu du grand-âge

Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée