La canicule et la déshydratation chez les personnes âgées


L’isolement : Un facteur de risque

 

L’isolement apparaît clairement comme un facteur de risque aggravant. De fait, l’isolement, conjugué à l’impréparation des autorités et à l’insuffisance des capacités sanitaires a été à l’origine de la catastrophe sanitaire de l’été 2003. 15 000 morts, c’est le bilan de l’épisode caniculaire d’une ampleur exceptionnelle qui a frappé la France au cours des 20 premiers jours d'août 2003.  Les personnes décédées étaient surtout des personnes âgées de 65 ans et plus (91 %), habitant dans les agglomérations et 35 % des décès sont survenus au domicile des personnes. Ce drame a souligné l’importance, pour les personnes âgées, de garder le contact avec leur famille, leurs voisins et leur médecin traitant. Il a également fait prendre conscience, aux établissements spécialisés et aux maisons de retraite, qu’elles se doivent aujourd’hui, d’être parfaitement adaptées à ces situations à risque.

Les dispositions prises par les maisons de retraite lors du Plan canicule 2009

Depuis le 1er juin 2009, est entré en vigueur le premier niveau du plan national canicule, piloté par la direction générale de la santé. Ce plan était destiné notamment à:

    • Informer le public sur la conduite à tenir en cas de fortes chaleurs
    • Repérer les personnes à risque.
    • Alerter les institutions publiques sur les risques sanitaires liés à la canicule.

Les maisons de retraite et les hôpitaux sont, depuis, parés à affronter une potentielle canicule

Lors des épisodes de canicule de 2009, un plan bleu avait été déclenché. Il concernait les maisons de retraite, les logements, les foyers ou unité de soins de longue durée. Ce plan a permis de répondre à une situation de crise et de préparer les structures d’accueil pour personnes âgées afin de pouvoir faire face à une canicule éventuelle.
A cet égard, la grande majorité des maisons de retraite sont aujourd’hui équipées d’au moins une pièce rafraîchie pour que les pensionnaires puissent s’y réunir durant la journée en cas de grosse vague de chaleur.

Les dispositions actuelles

Depuis ces épisodes malheureux, le ministère de la santé a mis en place ce qui s’appelle un plan de veille saisonnière.

Il s’agit d’un dispositif qui est déclenché lors des mois où la chaleur est la plus forte. Il prend généralement fin le 31 Août. Ce plan a pour but de:

    • Prévenir les aidants des personnes âgées et le personnel des maisons de retraite des risques liés aux grosses chaleurs.
    •  Veiller à la bonne hydratation des personnes âgées à leur charge et d'être très vigilants quant aux premiers signes de déshydratation.
    •  Repérer toutes les personnes isolées dites à risque.


Un numéro vert gratuit le 0 800 06 66 66 a été mis en place pour informer et guider les aidants dans les cas d’urgence.

Pour en savoir plus sur les dispositions à prendre lors des grosses chaleurs,cliquez sur le lien suivant : http://www.sante.gouv.fr/canicule-et-chaleurs-extremes.html

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :