L’hébergement temporaire, une bonne alternative

Infos maisons de retraite

Catégorie Infos maisons de retraite
L’hébergement temporaire, une bonne alternative
L’hébergement temporaire, une bonne alternative
Plus de 80% des personnes âgées souhaitent rester à domicile le plus longtemps possible. Un refus catégorique d’intégrer une maison de retraite ou une préférence de rester chez soi, le résultat est le même : le changement devient un véritable défi pour les personnes d’un certain âge, défi que peu d’entre eux acceptent de relever avec entrain.


Les familles s’imposent, alors, pour la plupart, des sacrifices de temps, d’argent, afin de permettre à leurs proches de rester chez soi, tant que la situation n’est pas dangereuse. Ainsi, cette décision implique des aides extérieures, port de repas à domicile, femme de
ménage plusieurs fois par semaine, aide soignant, infirmier pour délivrer les traitements quotidiens généralement nécessaires. Toutes ces actions génèrent des frais, et pas des moindres. Mais ce n’est pas tout. Une personne qui reste chez elle, exige davantage de
visites, car le temps passe lentement lorsqu’on est seuls. Ainsi, les enfants devront adopter un roulement afin de multiplier les visites et ne pas laisser leur parent sans compagnie. Ce rythme peut tenir quelques temps mais la famille va vite s’épuiser et ternir les liens qu’elle aurait eus en temps normal, avec la personne âgée.
Ainsi, une alternative entre maintien à domicile et hébergement permanent en établissement de retraite, devenait obligatoire. Une alternative qui permettrait d’offrir confort sécurité et compagnie aux aînés, tout en allégeant la charge qui pèse sur les épaules des enfants, en leur offrant un temps de répit et de repos.

C’est ainsi que l’hébergement temporaire a vu le jour.

En effet, il correspond parfaitement aux situations dites de crise. Ces situations qui ne sont pas réfléchies, ni même prévues, plongent la famille dans une urgence à laquelle elle n’est pas préparée. La personne âgée, peut avoir subi une chute, à la suite de laquelle elle a du être hospitalisée. Au terme du séjour en centre hospitalier, il faut trouver une solution. Renvoyer la personne chez elle sans mettre en place un cadre plus sécurisant, revient à la confronter de nouveau à une situation de danger, et prendre le risque de revivre le même scénario quelques semaines ou mois plus tard. D’autre part, entamer des démarches d’admission dans une maison de retraite, peut s’avérer trop brutal et vous risquez de vous confronter au refus du futur pensionnaire, et rien de pire qu’une entrée en maison de retraite « forcée ». Les liens seront froissés à jamais et l’intégration de la personne âgée en établissement se fera très difficilement du fait du démarrage raté.

Notre défi était de trouver une solution qui plaise à tout le monde.

A l’approche des vacances d’été, la période est idéale pour « tester » notre alternative : l’hébergement temporaire. Ce mode d’hébergement ressemble à la structure d’accueil classique, mais lui diffère en quelques points. La durée d’un séjour temporaire ne peut pas dépasser six mois. Ainsi, le résident se sent rassuré par cette clause, qui dit explicitement que ce n’est pas pour toujours et qu’on reviendra le chercher. Il part donc plus confiant.
Le séjour temporaire permet également de voir si l’établissement convient bien à la personne âgée, de par son fonctionnement, son programme, ses activités… Cette formule facilite l’adaptation de la personne âgée dans l’établissement.
Le financement d’un séjour temporaire est également différent de celui d’un séjour permanent. En effet, les tarifs sont majorés d’environ 10% lorsqu’il s’agit de séjour temporaire. Il faudra également se renseigner sur les allocations généralement octroyées aux longs séjours (APA, Allocation logement, réduction d’impôt, Aide sociale…). Elles pourront être versées également pour un séjour temporaire sous certaines conditions.

L’organisme Retraite Plus dispose d’un système de recherche particulier afin d’offrir des places en hébergement temporaire. Du fait de leur contact permanent avec les résidences, les conseillères de notre organisme connaissent les disponibilités des courts séjours en
temps réel. Vous pouvez nous contacter sur notre numéro vert gratuit 0800.941.340, à partir duquel nous serons ravis de vous informer, renseigner, orienter et aider à trouver la solution adaptée à votre recherche et vos besoins.

Partagez cet article :



Trouvez un hébergement adapté pour personne âgée