Les différents types d’ostéoporose


Il existe deux types différents d’ostéoporoses : Les ostéoporoses primitives et les ostéoporoses secondaires.

Les ostéoporoses primitives
Il existe trois catégories d’ostéoporoses primitives :

    1. L'ostéoporose qui touche les personnes jeunes se nomme ostéoporose idiopathique. Elle touche également les enfants. Cette maladie est très rare et n’a pas de causes identifiées.

    2. L'ostéoporose touchant les personnes de 50 ans et plus est dite de "type 1". Elle touche les deux sexes mais apparait plus fréquemment chez les femmes. Dans ce cas là, on parlera d’ostéoporose post-ménopausique induite par l'arrêt de la production d’œstrogènes.

    3. L'ostéoporose touchant les personnes âgées de plus de 60 ans  est dite de "type 2" et est également désignée sous le terme d’ostéoporose sénile. Elle affecte plus de femmes que d’hommes.

Les ostéoporoses secondaires

On appelle ostéoporose secondaire, une ostéoporose provoquée par une autre maladie. C’est le cas des ostéoporoses  dues aux maladies de la glande thyroïde, aux maladies digestives ou aux cirrhoses du foie.
Les ostéoporoses secondaires peuvent également être provoquées par certains médicaments contre les convulsions, certains anticoagulants et certains corticoïdes administrés à de très fortes doses.

 

Les prédispositions à l’ostéoporose

    • Des études effectuées sur les populations démontrent qu’il existe une prédisposition génétique à l’ostéoporose. En effet, il ressort de ces études que les descendants de parents ayant eu une ostéoporose présentent une masse osseuse plus faible que la normale et donc plus de risques d’avoir plus tard une ostéoporose.
    • D’autre part, ces études ont également démontré que l’origine  ethnique joue un rôle dans la survenue éventuelle d’une ostéoporose. Les personnes d’origine asiatique et les blancs sont plus nombreux que les personnes d’une origine ethnique différente, à contracter une ostéoporose
    • Le sexe joue également un rôle important. Les femmes sont beaucoup plus touchées que les hommes, par l’ostéoporose en particulier celles qui sont en post-ménopause.
    • L’alimentation : Une carence en calcium, en phosphore et en vitamine D entraine une réduction de la masse osseuse.
    • La consommation excessive d’alcool et de caféine provoque une élimination d’une certaine quantité de calcium dans les urines. Le tabac est également à bannir car il empêche la bonne absorption du calcium. La vitamine D par contre, la favorise.
    • Une immobilisation de longue durée peut entrainer une diminution de la perte osseuse c’est pourquoi  les personnes qui ont, une activité physique régulière tout au long de leur vie, ont moins de risque d’avoir une ostéoporose.

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :