Maladie d'Alzheimer : d'où vient-elle ?


A quoi est due la maladie d'Alzheimer?

C'est la présence de plaques séniles et de dégénérescences au niveau du cortex cérébral qui entraine la maladie d'Alzheimer. A l'origine, c'est donc bel et bien l'altération des cellules cérébrales qui est en cause.

Cependant, elle n'est pas due au vieillissement. 80% des personnes âgées  de 80 ans n'ont pas d'altération des facultés intellectuelles. Et bien que la maladie soit d'autant plus fréquente que l'on avance en âge, l'âge n'en est pas la cause.

Pourquoi la maladie d'Alzheimer ?

Aujourd'hui les spécialistes sont d'accord sur l'influence de plusieurs facteurs: On estime à environ 14% les cas d'Alzheimer d'origine génétique et à 75% ceux d'origine environnementale. La forme héréditaire de la maladie ne concerne qu'1% des cas. Il est donc inutile de s'alarmer s'il y a un malade Alzheimer au sein de la famille.

L'Alzheimer n’est pas dû au vieillissement mais est d’autant plus fréquent que l’on avance en âge. De même, le sexe rentre en ligne de compte. Ainsi, une femme sur 4, âgée de plus de 85 ans, est touchée pour un homme sur 5. Et si seulement 1% des personnes âgées de 65 à 69 ans sont concernés par  cette maldie, ce taux passe à 20% entre 85 et 89 ans, et enfin à 50% entre 90 et 95 ans. A cet âge la, l'hebergement en maison de retraite Alzheimer est conseillé.

Facteurs de risques de la maladie d'Alzheimer

Il semblerait également que l'éducation et le mode de vie rentrent en ligne de compte. Ainsi, la solitude, une scolarité plus courte, le stress permanent augmentent les risques. Il en va de même pour l'hypertension artérielle, le diabète ou l'excès de cholestérol.

De même, certains aliments pourraient aggraver les risques de survenue de la maladie, comme l'aluminium, tandis que d'autres semblent protecteurs, le soja, les omégas 3, toutes les sources de vitamines B et E...

Force est de constater qu'une vie saine, avec une alimentation variée et équilibrée, comprenant de l'exercice physique quotidien et des activités intellectuelles régulières, telles que la lecture, les mots-croisés, et tout ce qui fait travailler un tant soi peu la mémoire, éloignent d'autant les risques de survenue de cette pathologie.

Pour autant, des progrès constants sont fait dans le domaine de la recherche médicale et scientifique afin d'empêcher l'évolution de la maladie. Les médicaments disponibles sur le marché ralentissent sa progression et permettent de lutter contre les symptômes tels que l'agitation, la dépression, les insomnies et hallucinations.

A ce rythme, dans quelques années il sera certainement possible de guérir de la maladie d'Alzheimer. Un espoir partagé par tous.

 

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :