Démence sénile : La prise en charge du patient en maison de retraite


Fatigue physique, épuisement nerveux…nombreuses sont les familles ayant un proche atteint d'une démence qui se retrouvent rapidement dans l’obligation de trouver un établissement spécialisé ou une maison de retraite accueillant les personnes âgées atteintes de démence sénile.

Démence sénile : La prise en charge en maison de retraite

    • En maison de retraite spécialisée, l'objectif premier est de sauvegarder au patient un maximum d'autonomie.
    • Toute une équipe participe donc à la préservation de ses potentialités mais la prise en charge reste, bien sûr, individuelle.
    • Les maisons de retraite spécialisées accueillant les personnes âgées atteintes de démence sénile bénéficient d’infrastructures adaptées et d’un équipement assurant au patient une sécurité maximale. Celui ci ne pourra ni se blesser ni négliger sa santé.

Favoriser l'exercice physique

Autant que possible, on évitera les enfermements ou les immobilisations abusives et on laissera libre cours à la déambulation car l'exercice physique évite l'apparition d'escarres, de phlébites et permet au malade de bien dormir la nuit. Des espaces de déambulation sont prévus à cet effet au sein des maisons de retraites spécialisées dans l'accueil de patients atteints de démence sénile.
On traitera également les handicaps sensoriels, en particulier la vue et l'ouïe.

La thérapie comportementale

Les thérapeutes utilisent différentes méthodes  afin de traiter les troubles du comportement :
En effet, les personnes atteintes de démence ont besoin qu’on leur redonne des repères : le thérapeute s’attache donc à leur rappeler les repères temporels indispensables tels que le jour,l'heure et la saison, tout au long de la journée. Dans le même ordre d’idée, il les aidera à terminer leurs phrases. Car ces personnes sont souvent dans l’impossibilité d’aller jusqu’au bout de leur pensée. Il sera parfois nécessaire de remettre leurs phrases dans le bon ordre afin qu’elles retrouvent le fil conducteur de leur discours.

La thérapie comportementale privilégie également tout ce qui permet de communiquer autrement que par la parole : le toucher, le goût, l'odorat, la présence silencieuse, les gestes et les mouvements. Le sourire et le regard sont même des éléments primordiaux.

Les thérapeutes ont également recours à des exercices de mimétisme au cours desquels ils se placent au même niveau que la personne âgée atteinte de démence sénile.
L’intonation, le timbre, le ton et le volume de la voix ainsi que le débit de parole du thérapeute devront être clairs et relativement lents. Les échanges devront se passer dans le calme, le patient atteint de démence ayant besoin de larges pauses et d’un temps de réflexion plus long que la normale. Le discours doit donc être simple et associé au toucher qui reste essentiel.

De nombreuses maisons de retraite accueillent les personnes âgées atteintes de démence sénile. Leur personnel est formé à leur prise en charge et leur environnement est sécurisé. Afin de savoir quelles sont les maisons de retraites habilitées à accueillir des personnes âgées atteintes de démence sénile, n’hésitez pas à contacter nos conseillers en gérontologie au numéro vert: 0 800 941 340

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :