Tour d'horizon des tarifs d'Ehpad et des aides possibles


Pour l'ensemble des français, l'entrée dans un établissement d'accueil pour personnes âgées ou dans un EHPAD reste, en raison de son coût, encore trop difficile d'accès. Les maisons de retraite sont "beaucoup trop chères" pour 97% des personnes interrogées (TNS-Sofres). Comment comprendre de tels écarts entre Paris et la Province ? L'offre et la demande ? Et surtout quelles solutions envisager pour pouvoir héberger dignement un parent devenu dépendant? 

De fait, 76% des français estiment qu'ils ne peuvent assumer le coût moyen de 2200 euros mensuels. Et pour cause, deux salaires minimum seraient nécessaires pour pouvoir honorer la seule charge d'un parent hébergé en maison de retraite ou en EHPAD. Qui peut se le permettre ? Seuls 18% des sondés affirment qu'ils peuvent l'assumer sans grande difficulté...

Lorsque le placement s'impose, notamment quand pour des raisons de santé et de sécurité, le maintien à domicile n'est hélas plus possible, que plus personne au sein de la famille ne peut faire face à un père ou une mère devenu bien trop dépendant de soins et d'attentions de chaque instant, comme c'est le cas pour les malades d'Alzheimer au stade critique, alors l'entrée en Ehpad doit pouvoir se faire dans les meilleures conditions et avec le maximum d'aides possibles. Lire les articles sur:  "Les aides financières pour les personnes âgées dépendantes."

Un "reste à charge" encore trop élevé, malgré des aides possibles

Commence alors pour les familles concernées, un véritable parcours du combattant : trouver une place disponible, si possible proche de son domicile, se lancer dans les méandres de l'administration pour faire valoir ses droits auprès des organismes compétents, etc. Fort heureusement, de nombreuses aides permettent de réduire la facture : l'aide sociale, l'allocation logement, l'allocation personnalisée d'Autonomie, ainsi que les déductions fiscales.

Il faut aussi savoir que les tarifs des maisons de retraite sont répartis en trois catégories:

L'hébergement, la dépendance et les soins.

Si les soins sont pris en charge à 100% par l'assurance maladie, la dépendance est évaluée selon la grille AGGIR et facturée en fonction de celle-ci. C'est la partie hébergement qui pèse le plus lourd. En effet, elle comprend le logement, à savoir les frais d'hôtellerie, la restauration, l'entretien et les loisirs ainsi que l'encadrement médical et la surveillance de jour et de nuit. Celle-ci reste à la charge du résident de l'EHPAD.

Néanmoins, elle peut-être atténuée par l'aide sociale versée aux établissements publics ou habilités à l'aide sociale et dans ce cas, les listes d'attente sont parfois très longues.

Quels sont les prix pratiqués ?

Ainsi, si vous habitez :

    • À Paris : il vous en coûtera entre 2700 et 4600 euros mensuels.
    • En Ile de France entre 2000 et 2500 euros par mois.
    • En province, comptez entre 1500 et 1800 euros mensuels.

Une dure réalité, quand on compare ces tarifs au montant moyen des retraites: 1200 euros mensuels.

Sachez néanmoins qu'outre le versement de 90 % de la pension de la personne âgée à l'établissement, et après la participation des obligés alimentaires que sont les enfants et les petits-enfants majeurs et solvables, d'autres éléments comme les biens immobiliers, le patrimoine du retraité, son épargne éventuelle, peuvent être pris en considération et permettre ainsi à son parent d'être hébergé, soigné et encadré dans de bonnes conditions.

Pour vous aider à trouver une maison de retraite ou un Ehpad en fonction de votre budget et de vos besoins, contactez nos conseillers en gérontologie au numéro vert suivant : 0 800 941 340 (appel gratuit depuis un poste fixe).

 

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :