L’importance des moments de repas en maison de retraite


En maison de retraite, le repas,  c'est aussi l'occasion d’échanger avec les autres pensionnaires et de se réunir pour partager des moments de convivialité.
En effet, une personne âgée résidant en maison de retraite voit sa vie rythmée de manière différente que lorsqu’elle vivait chez elle.

L’expression de la liberté du pensionnaire

Les maisons de retraite sont des établissements où les personnes âgées sont amenées à vivre plusieurs années. Les résidents se lasseront donc vite de se voir offrir les mêmes menus toutes les semaines.  Le fait de demander l’avis des pensionnaires sur les menus, leur permet d’exercer une certaine volonté, ce qui les empêche de se sentir infantilisés.
Le choix des pensionnaires pourra se jouer aussi  au moment du placement de table ; donner aux personnes âgées hébergées en maison de retraite, le choix de décider à la table de qui, ils veulent s’asseoir pour déjeuner, leur donnera un sentiment d’autonomie voire même de liberté.
Le grand âge et ses maux entrainent malheureusement des tendances à la dépression chez les seniors. Ces petits aménagements, loin d’être insignifiants, peuvent tout changer pour l’état psychologique d’une personne âgée.

L'importance des aménagements

Certaines maisons de retraite ont mis en place des aménagements permettant de respecter la liberté des personnes âgées ; Les résidents sont sollicités pour aider en cuisine, ce qui leur permet de se sentir utiles.
La mise en place d’animations autour d’ateliers cuisine peut également permettre aux résidents de participer à la préparation de certains plats et d’avoir la satisfaction de les faire gouter aux autres pensionnaires.
La mise en place d’une restauration en self-service, permet également de redonner ce sentiment de liberté et d’autonomie aux pensionnaires de maisons de retraite.

L’aménagement des horaires et des services de repas en maison de retraite

Les personnes âgées ayant des difficultés à faire des repas trop copieux, il est généralement conseillé de partager la journée en quatre temps de repas.
- Petit-déjeuner
- Déjeuner
- Gouter
- Diner

 Attention, une personne âgée ne peut pas rester plus de 12h sans manger. L’écart entre le dernier repas du soir et le petit déjeuner ne doit jamais excéder une douzaine d’heures.

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :