Bien s’alimenter en maison de retraite


Contrairement aux préjugés, les besoins énergétiques des personnes âgées ne diminuent pas avec l’âge, au contraire, ils augmentent !
En effet, arrivées au grand âge, les personnes âgées ressentent beaucoup moins la faim et la soif et ont tendance à ne pas s’alimenter suffisamment. S’ensuivent des carences, des déshydratations et une grande faiblesse générale car les seniors ont moins de réserves nutritionnelles que des personnes plus jeunes.
De plus, leur métabolisme étant plus faible, ils ont besoin de plus d’énergie.

Les apports journaliers

Les diététiciens spécialistes du grand âge, évaluent l’apport calorique nécessaire aux personnes âgées, à  36 kcal/kg/jour.
Selon leurs estimations, il est recommandé pour une personne âgée de recevoir quotidiennement :
 - un  apport de 40% de protéines végétales et de 60% de protéines animales.
-  un apport d’oligo-éléments  essentiels comme le sélénium et le Zinc
-  un apport en vitamines B1, B9 et B12 pour la bonne santé des neurones
-  un apport d’acides gras comme les omégas 3
- un apport en calcium et en vitamine D pour les os

Comment diagnostiquer la dénutrition en maison de retraite ?

Les médecins  posent un diagnostic de dénutrition lorsque le sujet âgé  a subi une perte de poids de plus de 5% en un mois ou lorsqu’elle présente les symptômes d’une perte de masse musculaire. En effet, Lorsqu’une personne âgée ne s’alimente pas suffisamment, elle risque ce qu’on appelle la fonte musculaire, c'est-à-dire que le manque de protéines provoque la perte de muscles.
A long terme, ce problème provoquera des chutes et un grand épuisement.

Attention, la malnutrition doit être détectée très tôt pour pouvoir être enrayée ; car si la personne âgée s’installe dans un cercle vicieux de perte d’appétit, elle peut très rapidement glisser dans un laisser aller général qui précipitera sa fin. Si vous avez un proche hébergé en maison de retraite qui souffre de difficultés à mastiquer ou qui a de gros problèmes digestifs, incitez-le à se peser une fois par mois afin de surveiller une éventuelle dénutrition. Pour la prévenir, apportez-lui des petits à coté très énergétiques comme de la confiture, du chocolat ou ses pâtisseries préférées.

Attention à la déshydratation

On parle beaucoup de dénutrition chez les seniors mais il ne faut pas non plus négliger le problème de la déshydratation. En effet, ressentant beaucoup moins le besoin de boire, une personne âgée en maison de retraite ou à domicile, court un  grand risque de déshydratation. Le personnel de l'établissement doit donc recevoir des consignes afin de vérifier que les personnes âgées boivent régulièrement. Il est judicieux de rajouter des soupes ou des bouillons à leur menu, dans le but de leur faire boire plus d’eau.
Néanmoins, il est évident que le secret pour qu’une personne âgée ait une bonne alimentation, c’est  de lui proposer des plats très gouteux voire même épicés pour stimuler son appétit. On peut également y rajouter des sauces enrichies en crème et en huile pour éviter la dénutrition et leur donner de l’énergie.

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :