Comment dépister la maltraitance des personnes âgées ?


Comment déceler la Maltraitance des Ainés ?

 

Il est souvent difficile de déceler une Maltraitance du fait que les victimes sont souvent silencieuses et ne parlent que rarement des sévices qu’elles subissent car :

 

  • Elles n’ont pas toujours conscience du coté anormal, illégal et immoral de la situation
  • Elles craignent souvent des représailles.
  • Elles se sentent impuissantes face à la situation.

Toutefois, les signes et symptômes suivants doivent alerter les familles, l'entourage et bien entendu les médecins. Il s'agit:

  • Des chutes fréquentes et inexpliquées.
  • Des visites répétées aux urgences.
  • Des fractures.
  • Des ecchymoses
  • Des brûlures
  • Un état dépressif
  • L'indifférence à autrui, le repli sur soi, un regard évasif voire une absence de contact visuel

Quels sont les facteurs de risque ?

Sont reconnus comme facteurs de risque par différentes études les éléments suivants :

  • Un veuvage récent.
  • Le sexe féminin, les femmes étant plus touchées que les hommes.
  • La présence de plusieurs pathologies ou handicaps générant une dépendance importante
  • Les troubles cognitifs
  • L'isolement social
  • La négligence dans la gestion de ses biens et de ses comptes
  • Le refus de vieillir
  • La culpabilité d'être à charge
  • L'agressivité, la dépression

Dans l'entourage familial, des facteurs de risque concernant les aidants sont:

  • Le stress: Il est souvent avancé comme facteur de risque prédisposant pour les aidants. Toutefois il n'a pas été démontré comme facteur pouvant favoriser les actes de violence.
  • La fragilité psychologique de l'aidant.
  • La surcharge morale et affective.
  • L'addiction, les troubles sociaux ou affectifs.
  • L’environnement: La cohabitation dans un logement inadapté, des violences inter-familiales.
  • Un personnel soignant ou aidant mal formé et ou surchargé

Par ailleurs, il existe également, dans une moindre mesure une maltraitance possible à l'égard de l'aidant.

En effet, celui qui assume au quotidien la charge exclusive et ô combien difficile d'une personne âgée devenue complétement dépendante peut se retrouver confronté à différentes formes de violence et d'agressivité: Tensions, harcèlement moral, violence verbale sont parfois le lot quotidien des aidants.Ces derniers peuvent alors mettre sur le compte de l'état de santé défaillant ce type de comportement répréhensible : "Il me traite ainsi car il va mal".
L'aidant prend alors sur lui et supporte jusqu'au jour où il peut craquer à son tour et hélas devenir maltraitant. 
D'où l'urgence de faire appel à des associations telles que ALMA: Allô Maltraitance personnes âgées ou handicapées au 39 77 pour être aidé. Il est important de pouvoir confier de telles souffrances liées à des violences, quel qu'en soit l'auteur ou la victime.

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :