La dépendance: Qui est touché ?

 

    • La dépendance est définie par le besoin d'aide d'un tiers pour accomplir les actes de la vie quotidienne, tels que se lever, faire sa toilette, s'habiller, s'alimenter et se déplacer chez soi ou à l'extérieur. Son degré est évalué par la grille AGGIR (En savoir plus sur: comment évaluer la dépendance, la grille AGGIR)
    • Ainsi parmi les 1,2 millions de personnes âgées dépendantes, 60% vivent à domicile, grâce à l'amélioration de la politique du maintien d'aide à domicile, et 40% sont hébergées en établissement, leur accès étant facilité par de nombreuses aides.

Parmi les bénéficiaires de l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie (APA) on distingue quatre différents groupes de personnes dépendantes qui sont réparties,d'après une étude de la Direction Générale des Affaires Sociales (DGAS) datant de 2009, ainsi:

    • 506 000 personnes ont besoin d'aide uniquement pour se lever et se coucher. Elles sont classées en GIR 4
    • 219 000 personnes ont besoin d'assistance pour se nourrir et se laver. Elles sont classées en GIR 3
    • 316 000 personnes sont totalement dépendantes physiquement sans dégradation intellectuelle. Classées en GIR 2
    • 87 000 personnes sont physiquement et intellectuellement dépendantes. Il s'agit des GIR 1.

D'après une étude de l'INSEE, les personnes âgées de plus de 85 ans, âge moyen d'entrée en maison de retraite, devraient doubler d'ici 2020 pour atteindre plus de 5 millions de personnes en 2050.

Quels sont les facteurs entrainant une dépendance ?

    • On devient dépendant suite à une maladie, telle qu'Alzheimer ou Parkinson, suite à un accident de la vie, un handicap, ou tout simplement en vieillissant.
    • Les femmes sont plus touchées par la dépendance. Elles vivent plus longtemps que les hommes et deviennent plus dépendantes à partir de 83 ans, contre 78 ans pour les hommes. Se retrouvant veuves plus tôt, celles qui ont eu au moins deux ou trois enfants sont néanmoins plus aidées.
    • Une femme sur quatre a un conjoint valide contre deux homme sur trois.
    • Les personnes ayant fait de plus longues études sont moins dépendantes que les autres.
    • La probabilité d'aggravation de la dépendance augmente avec l'âge, car il y a peu de rémissions possibles après 80 ans.
    • A partir de 80 ans, le risque de décès est quatre fois supérieur chez les femmes dépendantes.
    • La durée moyenne de la dépendance est de 4,4 années chez les femmes et de 3,7 années chez les hommes.


Ainsi, une personne âgée dépendante devra être aidée et assistée dans sa vie de tous les jours pour les gestes essentiels. L'aider à se déplacer, à s'alimenter, veiller à son hygiène, son bien-être et sa sécurité font partie des lourdes tâches qui incombent aux familles.

Fort heureusement, de nombreuses mesures existent pour les soulager que ce soit à domicile ou dans le cadre d'un hébergement temporaire ou définitif en établissement spécialisé pour les personnes âgées dépendantes.

Pour vous aider à trouver un établissement dans votre région correspondant aux meilleurs critères, contactez nos conseillers en gérontologie au numéro vert: 0 800 941 340

 

 

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :