La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)


Dans le cas où une personne âgée est considérée handicapée, elle peut prétendre à une aide financière appelée PCH ou Prestation de Compensation du Handicap. Attention, si vous êtes une personne âgée, vous n'avez droit à la PCH que si vous remplissiez déjà les conditions nécessaires pour la percevoir avant 60 ans. Dans cette hypothèse, vous devez avoir moins de 75 ans au moment de la demande. Ensuite, vous devrez choisir entre la PCH et l’APA.

Qui peut y prétendre ?

    • Toute personne âgée souffrant d’un handicap peut bénéficier de cette aide financière.
    • Est considérée comme souffrant d’un handicap, toute personne dont l’état général nécessite d’être assistée par une tierce personne pour réaliser un ou plusieurs actes de la vie quotidienne ou qui a des difficultés à faire au moins deux actes quotidiens par elle-même.

A quoi est destinée cette allocation ?

    • La Prestation de compensation du handicap (PCH) permet de payer les frais des services d’aide à domicile, d’aménagement d’un lieu de vie ou d’un véhicule si ces frais sont justifiés par le handicap du demandeur. Cette prestation couvre aussi les frais d’aide animalière le cas échéant.

Comment faire pour en bénéficier ?

    • Afin de bénéficier de la Prestation de Compensation duHandicap (PCH), il vous faudra remplir un dossier et l’adresser à la Maison départementale des personnes handicapées.
    • Le dossier sera ensuite examiné par une commission se composant de médecins, de travailleurs sociaux, d’un psychologue et de plusieurs ergothérapeutes. Cette équipe sera chargée de décider si le handicap du demandeur  le rend dépendant d’une tierce personne pour effectuer les actes de la vie de tous les jours.
    • Un membre de cette équipe sera élu pour être le responsable du dossier auprès du demandeur. Celui-ci se rendra au domicile du demandeur, seul ou accompagné d’un autre membre de l’équipe, afin de faire une évaluation détaillée des besoins spécifiques du demandeur.
    • A la suite de cette visite, il établira ce qui s’appelle un plan de compensation qui sera envoyé au demandeur. Celui-ci aura un délai de 15 jours pour y ajouter ses remarques.
    • Ce plan sera alors présenté à la CDAPH , la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées. Elle décidera de l'attribution ou non de cette allocation au demandeur. Celui-ci peut demander à assister à cette réunion ou à y être représenté par une tierce personne.


Pour en savoir plus au sujet de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) contactez nos conseillers en gérontologie au numéro vert suivant: 0 800 941 340

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :