L’ARDH, une aide pour le retour à la maison après une hospitalisation


 L’ARDH est une aide ponctuelle allouée par certaines caisses d’assurances retraite, afin de faciliter le retour des personnes âgées à leur domicile après une hospitalisation.En effet, après une hospitalisation, une personne âgée est souvent en état de faiblesse et éprouve des difficultés notamment pour se déplacer ou pour préparer ses repas. Cette perte d’autonomie partielle et ponctuelle permet de prétendre à L’ARDH.

Qui peut en bénéficier ?

    • Si la personne âgée dont vous avez la charge bénéficie d’une retraite du régime général, elle pourra prétendre à l’ARDH.
    • Il existe cependant des aides équivalentes pour les personnes âgées appartenant à un autre régime de retraite.

Comment faire pour en bénéficier?

    • Afin de bénéficier de l’ARDH, les retraités doivent en faire la demande auprès de leur caisse de retraite.
    • Dans le cas où une personne âgée ne peut pas effectuer la démarche elle même, elle pourra charger les assistantes sociales de l’hôpital de faire cette démarche pour elle.

L’ARDH : Quel montant ?

Le plan d’aide personnalisé mis en place pour l’ARDH est plafonné à 1800 euros. Il comprend la participation financière de la caisse régionale ainsi que la participation du bénéficiaire. Cette participation varie de 10 à 73% en fonction des revenus.

Pour combien de temps, cette aide est-elle allouée ?

L’ARDH est une aide ponctuelle et momentanée, la durée de son attribution est de 3 mois. Avant de l’attribuer, la caisse de retraite envoie quelqu’un au domicile du demandeur afin qu’il évalue les besoins exacts du demandeur : Aide pour les repas, service d’aide au nettoyage, travaux d’aménagement de la maison en fonction d’un éventuel nouvel handicap…

Lorsque les trois mois seront écoulés,l’ARDH ne sera plus versée. Toutefois, si après évaluation du degré d’autonomie du demandeur, il est établi que celui-ci n’a pas encore retrouvé la totalité de son autonomie, le dispositif de plan d’aide personnalisé prend le relais. La personne âgée sera alors évaluée selon la grille AGGIR afin de vérifier si elle peut prétendre à l’ Allocation Personnalisée d'Autonomie, l' APA. 

Pour en savoir plus à ce sujet , lire les articles: "La grille AGGIR, qu'est ce que c'est ?" "L'APA: Pour qui? Pourquoi ?" 

 N'hésitez pas à contacter nos conseillers en gérontologie pour vous guider dans les démarches d'obtention d'aides sociales et financières avant d'entrer en maison de retraite. Numéro Vert: 0 800 941 340

Partager
 Demande urgente

Vous cherchez
une maison de retraite?

Trouvez en 2 clics une maison de retraite près de chez vous, grâce à notre annuaire intéractif !

Inscription à la newsletter :